Grand Narbonne : Former une nouvelle génération d’entrepreneurs et créateurs du numérique

Alors que 26% des 18-24 ans se déclarent chômeurs dans le territoire de la communauté d’agglomération de Grand Narbonne, l’insertion sociale et professionnelle des jeunes constitue l’un des enjeux principaux. Pour remédier à cela, le Grand Narbonne a proposé, en 2018, une formation expérimentale et inédite en Occitanie autour de la fabrication numérique « Créateur Entrepreneur Numérique » en partenariat avec l’IUT de Béziers.  Pour en savoir plus, nous avons demandé à  Laurie Bullich, chef de projet transition numérique, de nous décrire le projet.

Pouvez-vous nous décrire brièvement votre projet ? Comment vous est venue cette idée ?

La formation comprend près de 350 heures d’enseignements dispensées par les professeurs de l’IUT de Béziers, les professionnels du Grand Narbonne et les professeurs de l’école d’arts plastiques du Grand Narbonne. Complète, cette formation fournit aux apprenants une palette d’outils où la créativité et l’innovation sont largement développées. Elle s’articule autour de trois domaines :

– la gestion et l’animation de projet ; l’entreprenariat ;

– la conception et modélisation 2D, 3D, et les techniques de fabrication ;

– l’immersion professionnelle : stages en entreprise (7 semaines) et projets.

À quel genre de métier amène à cette formation ? Pouvez-vous partager avec nous le projet d’un des étudiants?

Cette formation impulsée par le Grand Narbonne et prépare aux métiers de responsable de fabrication numérique ou encore animateur de Fablab. Gratuite pour les apprenants, cette formation intensive de six mois a été dispensée à IN’ESS entre janvier et juin 2018 et débouche sur un diplôme universitaire de « Manager d’atelier de fabrication numérique » délivré par l’Université de Montpellier. Les étudiants font partie d’une nouvelle génération d’entrepreneurs et créateurs du numérique. Voici deux exemples concrets :
  • Samith a créé sa boîte « Impossible Fab » pour répondre à des besoins spécifiques de la vie quotidienne des personnes en situation de handicap.
  • Fatera, Delphine et Serge se sont associé et ont créé leur propre entreprise de professionnels de l’animation et de la fabrication numérique. Ils designent et fabriquent des jeux de société « Do It Yourself » sur les thématiques de la lutte contre les discriminations, l’écologie, et la lutte contre la facture numérique.

Comment avez-vous mis en place votre formation ? Quels acteurs ont contribué au succès de cette formation ?

Pour cette première session, la formation « Créateur entrepreneur numérique » affiche complet. 130 candidatures ont été examinées avant la mise en place de six demi-journées d’entretiens à l’issue desquelles six filles et six garçons de tous âges, provenant du Grand Narbonne, ont été sélectionnés. La formation « Créateur Entrepreneur Numérique » est un partenariat fort entre trois acteurs :

  • L’IUT de Béziers : La formation Créateur Entrepreneur Numérique est portée par l’IUT de Béziers qui dispense un Diplôme Universitaire « Manager d’atelier de fabrication numérique» à ses apprenants en fin de formation. Le taux de réussite a été de 100%. L’IUT apporte à la formation des enseignants de qualité experts dans leur domaine. De plus, l’IUT a fait appel à des fabmanagers de la région Occitanie (Perpignan, Albi, Rodez, Béziers) qui sont intervenus sur des cours et des technologies spécifiques (cours sur la réalité virtuelle, design thinking, technologie Arduino…)
  •  IN’ESS Le Grand Narbonne : La formation s’est déroulée à la fois au sein du FabLab d’IN’ESS, espace collaboratif de 70m² qui permet d’expérimenter, de prototyper, créer, et partager en utilisant des machines à commande numérique et au sein de la salle numérique de l’hôtel d’entreprises qui permet aux apprenants d’être en immersion dans l’univers des start-up. Les équipes des services du Grand Narbonne à IN’ESS (Directrice, Fabmanager, cheffe de projet transition numérique, cheffe de service économie sociale et solidaire) et leurs partenaires ont également assurés des cours en lien avec leurs compétences et se sont constitués en équipe pédagogique de proximité avec des valeurs humaines et d’innovation sociale appréciées par les étudiants.
  • L’Ecole d’Art Plastique du Grand Narbonne : véritable fabrique créative, l’école d’Arts Plastiques mobilise et mutualise ses ressources pour l’éclosion de cette nouvelle offre de formation. Les professeurs de l’école d’Arts Plastique se sont quant à eux chargés des cours de dessin, design matériaux, moulage, travail sur bois…
Comment avez-vous réussir a financer ce projet ?

La formation Créateur Entrepreneur du Numérique a été financée à 100% par la dotation Politique de la Ville 2017. L’IUT de Béziers a participé en finançant 35 K€, dont salaires des intervenants pour 199 h, responsabilité du porteur de diplôme et mise à disposition d’équipements, matériel et brevets. Quant au Grand Narbonne, la CA a valorisé 25 k€, dont salaires des intervenants pour 223h, privation du Fablab, coordination et suivi.

Avez-vous eu des retours positifs depuis la mise en place de ce projet ? 

Sur 12 apprenants, 8 sont aujourd’hui en emploi. Régulièrement nous sommes sollicités sur le démarrage d’une deuxième session par des demandeurs d’emploi.

Propos recueillis par Claire Plouy