Belfort : un jardin accessible et intergénérationnel où les associations peuvent développer leurs projets


La ville de Belfort a mis en place un jardin ouvert à tous. Il a la particularité d’être accessible aux personnes en situation de handicap et aux personnes âgées. C’est aussi un lieu de rencontre pour particuliers et associations. Pour en savoir plus, nous avons interviewé Frieda Bacharetti, Conseillère municipale déléguée et Jules Gibrien, chargé du projet « Bien Vieillir à Belfort »
.

Qu’est-ce que le jardin accessible et intergénérationnel de l’Étang des Forges ?

Le jardin accessible et intergénérationnel est un espace ouvert à tous qui réunit des espaces potagers, arborés et fleuris permettant une accessibilité universelle tant pour les personnes âgées que pour les personnes porteuses de handicap (moteur, sensoriel, intellectuel). Il est situé à la lisière de l’Etang des Forges, au milieu des jardins ouvriers de la ville. Il est conçu autour d’une aire de jardinage et d’une allée qui s’appuie sur les courbes de niveaux permettant de déambuler le plus possible sur terrain plat. Par exemple nous pouvons y trouver un abri de jardin de 20m² avec récupération des eaux de pluie et un composteur, des bacs de jardinage surélevés permettant de cultiver debout et offrant un accès facilité pour les personnes en fauteuil, ou des plates-bandes cultivés entourées par des bordures bois de 15 cm de hauteur, assez étroites pour faciliter le jardinage jusqu’au milieu des cultures

Comment vous est venue cette idée ? 

Ce projet est né suite au constat que les personnes âgées et en situation de handicap à Belfort vivaient majoritairement en appartement. Entretenir un jardin (jardin familial par exemple) seul était ou devenait difficile pour ce public. Soucieuse du bien-être des personnes âgées et/ou handicapées et de leur insertion dans la ville, Il me semblait indispensable de leurs offrir la possibilité de découvrir les bienfaits du jardinage ou tout simplement de profiter de la nature. Il était donc nécessaire d’offrir des conditions optimales pour que cette pratique puisse être possible (allée, bancs adaptés…). En accord avec M. Damien Meslot, Maire de Belfort et Président du Grand Belfort, j’ai voulu créer un lieu avec une activité de jardinage qui permet à tous en fonction de ses capacités de profiter d’un espace vert adapté

Quel est son fonctionnement ? C’est un outil au service des associations ? 

Premièrement, le jardin est un espace mutualisé. Sa maintenance est assurée conjointement par la ville de Belfort et du Grand Belfort Communautés d’Agglomération. Deuxièmement, le jardin est un espace transversal. C’est un lieu de  partage de rencontre et de solidarité pour construire des projets d’animations individuels ou collectifs. Les projets prennent en compte les intérêts et les contraintes de chacun. Pour bénéficier des bienfaits du jardin, chaque association devra au préalable, signer la convention d’occupation du domaine public, le règlement intérieur et proposer un projet d’animation qui respecte  engagements écologiques du site. Nous avons également prévu que nos associations partenaires soient accompagnées par un tiers (association des jardins ouvriers ou autre prestataire) pour une assistance technique et une aide logistique. Elles pourront également bénéficier de conseils, de démonstrations, et d’ateliers d’initiation aux différentes pratiques. Ces interventions ponctuelles seront à définir selon le calendrier de plantation et les saisons. En conclusion, je peux vous affirmer que le jardin est un outil au service des associations

Comment les rencontres se font-elles ? Et pourquoi sont-elles importantes ? 

Dès son élaboration nous avons mis en place un groupe de réflexion composé des responsables associatifs et des agents de la ville et du grand Belfort Communauté d’agglomération. Le groupe se réunit en moyenne une fois par trimestre. Cela permet d’avoir des débats ouverts autour des réflexions et des idées de chacun. Je tiens particulièrement à ces rencontres car elles permettent de construire une démarche partenariale et inclusive.

En quoi il y a-t-il une notion écologique dans votre projet ? 

Le jardin accessible et intergénérationnel est un projet fort de notre Municipalité qui s’inscrit fortement et totalement dans une démarche de lutte contre l’isolement et qui favorise le lien social avec l’ensemble de notre communauté. Nous répondons en même temps, aux exigences de la loi du 12 juillet 2010 du Grenelle 2 portant engagement national pour l’environnement et sur des objectifs nationaux, incluant la cohésion sociale, la solidarité entre les générations et l’épanouissement de tous les êtres humains.

La notion écologique est établie selon les points suivants :

  • Tout d’abord le secteur choisi est associé à l’ensemble des jardins familiaux, c’est un secteur sensibilisé à la non-utilisation de produits phytosanitaires, zéro pesticide… 
  • Ensuite l’intégration du mobilier sélectionné (tables et carrés potager) sont en bois de sapin de douglas local et fabriqué par une menuiserie locale, ce qui limite l’empreinte carbone.
  • Les allées sont en sables, ce qui les rend perméables et qui permet de restituer l’eau…
  • L’entretien du terrain se pratique par un fauchage raisonné des zones enherbées, ce qui permet de maintenir la microfaune en favorisant une évolution naturelle de la prairie.
  • Les techniques de jardinage intègrent le désherbage manuel, le compostage des déchets verts ainsi que la récupération d’eau de pluie pour l’arrosage. Une haie d’arbustes à baies dite cynégétique permet d’attirer les oiseaux et les petits mammifères.
  • Il est également prévu l’installation de toilettes sèches dans cet espace.

La permaculture est un principe que nous souhaitons développer à travers les projets d’animation car il permet de répondre aux notions écologiques évoquées ci-dessus.

Propos recueillis par Claire Plouy.